François Machado - Lumière volumique - Soirée d'hiver à l'ouest - étude 1
Lumière volumique - Soirée d'hiver à l'ouest - étude 1 - Encre et acrylique sur intissé marouflé sur bois - 30 x 30 cm


Des expérimentations qui portent sur la course, durant toute une journée, des rayons de lumière pénétrant dans un espace intérieur. Nous ne sommes plus en présence d’une lumière à un instant donné mais bien d’une lumière en mouvement, matérialisant un spectre habituellement invisible sous la forme de volumes géométriques. Une stéréotomie de la lumière. Tout le reste de l’espace ne sera pas atteint par la lumière directe ce jour-là.

Les éléments noirs sont un escalier ou des meubles, par exemple un lit. Il faut imaginer être sur ce lit et voir les rayons de lumière traverser la pièce, dans laquelle volent de petites particules de poussière, et finir leur voyage sur la surface des murs et du sol. Au fur et à mesure de la matinée le soleil se déplace et les rayons de lumière et la tâche qu’ils forment sur les parois suivent son mouvement.

Des oeuvres qui nous font replonger dans des souvenirs, des expériences que nous avons tous vécues. Ces moments, où la lumière vient scintiller dans nos intérieurs, sont indéniablement reliés au temps, au glissement du temps, qui fait glisser la lumière dans l’espace, sur les murs, le sol. En voyant ces sculptures c’est le temps qu’on voit. Et même, encore plus que la lumière c’est le temps volumique et invisible qui prend forme.